AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Nelthariel, un homme.. Simple ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: Nelthariel, un homme.. Simple ?   Sam 24 Oct - 22:36

C'est le soir. Croisement de lames, boule de feu. La silhouette masculine tombe à terre. Celle de ce qui ressemble à une femme vient l'achever d'un coup d'épée dans le ventre. Plus rien ne bouge, tandis que l'on entend plus respirer.
Elle est partie, depuis longtemps.

C'est le matin. L'elfe se redresse, mais bien vite rattrapé par ses blessures il se plie en deux. Un couple est à son chevet. Il semblerai qu'il ne soit finalement pas si mort que ça. Plus les jours passaient, plus la haine du semi-mort grandissait.

"Lève toi maintenant, tu as assez dormi"
Une voix de femme.. Un vrai papillon.

Alors que l'elfe se levait, le corps douloureux, elle l'aidai a enfiler son armure.
- Ton regard a changé, Nel'.
Il fronça les sourcils.
- Qui t'a fait ça ?
- Tu la rencontreras bientôt.
Un rictus se dessine sur le visage de la jeune femme.
- Quand tu parles comme ça, en général tu as un plan.
L'elfe ne répondit pas et enfila son heaume, alors qu'il sortait sur le pas de la porte. Il regardait les murs de Lune d'Argent se dresser un peu plus loin.

Allez, on a du boulot.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Nelthariel, un homme.. Simple ?   Sam 24 Oct - 22:54

<Episode de Khardïs>

Une petite elfette, garde de Lune d'Argent, avançait paisiblement, le sourire aux lèvres. Lorsqu'elle aperçut la femme de la description elle marqua un temps d'arrêt.

"Khardïs.. Mandeciel.. Elle est mignonne."

S'avançant d'un pas sûre d'elle, la jeune femme aborda la démoniste qui semblait occupée.

"Dame Khardïs ?"
"Qui la demande ?"
"Nous avons du travail pour vous."

La démoniste arqua un sourcil parfait alors que la petite Sin'Doreï lui expliquait ce que "Nous" désirions de Khardïs.
"Nous". C'est ainsi qu'elle s'exprimait. Complexe de supériorité ou personnes influentes derrière elle ?
Alors qu'elle lançait une bourse de grosse taille remplie de pièces à la démoniste, elle se pencha et déposa un baiser retentissant sur ses lèvres.

"Je suis contente que vous acceptiez."
"Ne refaites jamais ça.."

Le jour suivant, la démoniste et la petite elfe se retrouvaient dans un bosquet caché, dans les bois des Chants Eternels. Lorsqu'un éclair de fel-arcanes traversa les éclairs de la démoniste, un portail démoniaque se forma, laissant peu à peu passer un Infernal majeur en Azeroth.

"J'espère que vous savez ce que vous faites !" Hurla la petite elfe de loin.

Khardïs ne répondit pas, alors qu'elle commençait à drainer le démon dans une pierre verte et scintillante. Quelques minutes plus tard, la besogne achevée, elle tendit la Pierre Démoniaque à l'elfette, qui l'accepta en souriant.

"Vous faites du bon travail."
"Vous ne voulez toujours pas me dire qui me donne tout ça à faire ?"
"Chaque chose en son temps, ma chère"

Sur ces paroles elle lui colla un nouveau baiser sur les lèvres.

"... Je vous ai dit de..."

Elle n'eût même pas le temps de finir sa phrase, la petite était déjà loin.
Khardïs soupira longuement alors qu'elle se dirigeait vers Lune.

C'est ainsi que les travaux se cumulaient pour la démoniste, qui, sans savoir pourquoi on lui donnait tant d'argent pour des broutilles, se contentait d'accomplir ces quelques tâches.
On lui demanda bientôt de tuer un homme. Un autre. Les maudire tous. L'incompréhension était de mise pour Dame Mandeciel.

Etrange...



L'elfe sorti de nul part, et adressa un grand sourire à la démoniste.
"Encore vous.."
"Nous avons une dernière tâche pour vous, Dame Mandeciel"

Alors que Khardïs penchait la tête pour écouter, la petite lui indiqua ses objectifs.

"Nous voulons que vous fassiez souffrir quelqu'un pour Nous. Carte blanche. C'est un Chevalier d'Ebène, encapuchonné. Il traîne vers le Cimetière de Tranquillien."
"Son nom ?"
"Contentez-vous d'y aller."

La démoniste soupira et parti donc en direction du cimetière...
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Nelthariel, un homme.. Simple ?   Sam 24 Oct - 23:07

<Episode d'Aelmeth>

Le Chevalier de la Mort, sur un banc, regardait le ciel d'un air las.

"Dire que je pourrais être dans mon lit avec Khardïs.."

Un glissement derrière lui, lui fît tourner la tête.
Un râle intense, quinte de toux importante.

"Aelmeth.. Sombre-Soleil ?"

L'elfe qui lui parlait était masqué. La voix rauque et la démarche faible. On ne voyait pas un centimètre de peau sur cet elfe entièrement couvert.

"Euh.. oui. Je peux vous aider ?"
"Vous pouvez.. Venez."

Le masqué l'entraîna alors dans un coin de l'allée du Meurtre.
Il lui présenta une énorme bourse d'argent.

"Nous avons besoin.. de sang. Nous savons que les gens de votre espèce peuvent en dénicher facilement, de bonne qualité."
"Hmm oui.. ça peut se faire. Et vous me donnez tout ça ? Qui êtes vous et pourquoi ?"
"Appelez moi Cinq. Et le pourquoi ne vous regarde pas."

C'est sur ces mots qu'Aelmeth se trouva de l'argent plein les bras, et un boulot à accomplir.



Le temps passait et les commandes se faisaient plus grosses, plus rapidement demandée, si bien que cela devenait une habitude pour le Chevalier de la Mort.

Un soir, l'elfe masqué arriva plus tôt que d'habitude, et semblait plus insistant.

"Nous avons un travail légèrement différent de d'habitude, monsieur Sombre-Soleil"
"A savoir ?"
"Passer à tabac une démoniste masquée, qui traîne dans le cimetière de Tranquillien"
"Ecoutez, j'ai des principes.. Frapper une femme que je ne connais pas.. Je ne sais pas trop"

L'elfe masqué devint alors plus insistant, cela passerait peut être même pour du harcèlement, si bien qu'Aelmeth accepta finalement.

"J'arrètes vos travaux après.."
"Bien entendu"
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Nelthariel, un homme.. Simple ?   

Revenir en haut Aller en bas
 
Nelthariel, un homme.. Simple ?
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Un simple POEME qui dit tant de notre SORT :Le loup et le chien
» Sénateur Carlos Fritz Lebon: un homme malhonnete et dangereux
» Go Habs Go - Simple Plan
» Chez Eäràr, maître d'arme.
» L'ex homme fort d'Haiti est un égoiste...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Académie Maestria :: Quartier Général (Section RP) :: Le Hall des Contes-
Sauter vers: