AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Doutes

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Néssa

avatar

Messages : 172
Date d'inscription : 24/06/2014

MessageSujet: Doutes   Dim 24 Aoû - 22:09

Il y a des jours, où je devrais rester couchée, où je devrais être sourde, où le jour ne devrait se lever. J’ai appris par moi-même qu’il ne faut jamais écouter aux portes, ne jamais écouter les ragots des aubergistes, des ivrognes. Mais là je ne peux, je ne veux, il faut que je sache.

Il parait que certaines voies sont impénétrables. Il suffit d’un instant, d’une parole, d’une simplement conversation entendue, pour que votre vie chavire, que vos certitudes partent en éclats, que les doutes vous assaillent. Pourquoi est-ce que l’on m’aurait menti ?  Je ne peux me confier à quiconque. Qui pourrait me comprendre ?

Cela fait presque un mois que je le cherche, un mois où je passe pour une personne que je ne suis pas aux yeux des " boit sans soif ". Un mois où je fais parler mes relations, mes contacts, un mois que je suis sur le qui-vive de toutes informations, un mois où je cours de partout, un mois où ma vie à l’académie est mise de côté. Moi, qui est osée dire à quelqu’un que j’estime d’être associable, je crois devenir pire que lui.

Est-ce qu’il faut que j’en rie ? Est-ce qu’il faut que j’en pleure ? Je ne sais pas, je sais juste une chose.

Il faut que je sache.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Néssa

avatar

Messages : 172
Date d'inscription : 24/06/2014

MessageSujet: Re: Doutes   Lun 25 Aoû - 21:32

Une nuit de plus sans sommeil, une nuit de plus à errer dans la forêt, une nuit noire sans étoiles pour me guider, une nuit où l’on fait de mystérieuses rencontrent. Une nuit emplie de ma solitude, de mon désespoir, encore une fois, je suis plongée dans le noir, remplie de haine et de chagrin, Je continue sur mon chemin. La tristesse envahit mon corps de rage. Mon cœur pleure en silence.

Je ferme les yeux un instant, je me souviens de son sourire doux et apaisant, de la tristesse de son regard, il paraissait sincère, je le croyais un ami, il a vu mes larmes, il a entendu mes cris de douleurs, il m’a consolé comme un père. Mais tout cela n’était que mensonge. Cela se confirme de jours en jours.

Il n’est plus à l’ abri, je pense à ma vengeance, je la calcule, ne pas l'exécuter trop rapidement. A mon tour, je me glisserais dans sa vie. Comme un serpent se glisse dans son lit. Petit à petit j’envahirais son espace. Et sans qu’il comprenne ce qui se passe, je lui rendrais le mal qu’il m’a fait car désormais il devient ma proie. Comme son ombre je le suivrais, prête à passer à l’acte et à le détruire aussi. Tous ses coups bas lui retomberont dessus, Il pleurera, il gémira, je veux le voir en pleine agonie. Il perdra sa dignité. Je veux qu’il me montre sa véritable personnalité, celle d’un homme usé par trop de mensonges vécus. Mais l’assumera-t-il ?

Mes mains se portent à ma tête, j’ai l’impression qu’elle va exploser, dans les méandres sombres de mes pensées, je sens la présence de mon père, il tend une main dans la nuit, il est révolté, confiné dans un rôle immatériel, découvrant les mensonges de l'autre. Dans la démesure de mes peurs lui seul réussi à me calmer.

Est-ce que je rêve ? Est-il vraiment là ? Est-ce que je saurais un jour la vérité?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Néssa

avatar

Messages : 172
Date d'inscription : 24/06/2014

MessageSujet: Re: Doutes   Mar 26 Aoû - 22:41

Je suis fatiguée, épuisée, pourtant je sais que la vérité est à portée de mes mains. Je le traque comme je pourrais traquer une bête. A chacun de ses pas, je sais où il va. Je pourrais entendre sa respiration, inhaler son halène.  Mon maître d’armes m’a demandé d’attendre, que Nous tirerons cette affaire au clair. Je le ferais par respect pour lui. Je ne supporte plus ces doutes.

Il faut que j’en finisse, mais l’attente est longue, je prends cela pour une épreuve de la vie. N’est-ce pas comme cela que nous grandissons ? Je n’en ai aucune idée à vrai dire. Même si la vie ne m’a pas protégée, j’ai toujours été toujours plus ou moins entourée. J’ai grandi, mais ai-je bien grandi ? Ai-je appris la sagesse. ? La patience ? Est-ce bien de dire ce que l’on pense ? J’ai du mal à me confier, est-ce normal ? Pourquoi tant de doutes ?  Pourquoi cette épreuve maintenant ? Je voudrais tellement avoir une réponse, être plus veuille de vingt ans ou plus.
Est-ce que la sagesse s’apprend avec l’âge ? est-ce que j’aurais un jour la réponse à mes questions ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Doutes   

Revenir en haut Aller en bas
 
Doutes
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Confirmation des ses doutes...
» Doutes et déraison
» Lorsque doutes riment avec dépression... [Pv Grey Yale]
» coley + tous les chemins n'ont mené qu’à des doutes, pas à rome.
» Sveinn • Si tu doutes de tes pouvoirs, tu donnes du pouvoir à tes doutes [Terminus]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Académie Maestria :: Quartier Général (Section RP) :: Le Hall des Contes-
Sauter vers: