AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 [Livre] De l'art des soins magiques

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Thaleras

avatar

Messages : 2145
Date d'inscription : 27/01/2011
Age : 27
Localisation : Uldum

MessageSujet: [Livre] De l'art des soins magiques   Ven 13 Juin - 16:04

Citation :

INTRODUCTION
Bref historique de la magie divine en Azeroth


Depuis l’aube des temps, les races intelligentes d’Azeroth ont appris à manier les différentes sorts de magie qui parcourent le monde. Certaines de ces magies, dites divines, sont intrinsèques à la Vie, car seuls des êtres vivants et croyant peuvent y faire appel.

Aujourd’hui, on distingue dans la grande famille du Divin la magie de la Lumière, la magie de l’Ombre, le chamanisme, le culte des Loas, le druidisme, la magie d’Elune et celle d’An’she. Leur point commun est de faire référence à des entités ou énergies supérieures, mais elles peuvent diverger de beaucoup au niveau de leur manifestation dans le monde physique, comme de leur conception d’un point de vue spirituel.

Alors que les races elfiques ont développé en parallèle l’usage de la magie arcanique et celui de la magie divine, les humains se sont tout d’abord tournés vers des formes primitives de druidisme et de chamanisme mêlés, révérant alors des “esprits” locaux et des entités élémentaires. Ces formes de magies se retrouvent encore de nos jours dans les traditions des sorciers des moissons gilnéens, alors que la quasi-totalité des autres royaumes humains s'est depuis longtemps tourné vers le Culte de la Lumière.

Parler des croyances et des philosophies qui fondent chacune des magies divines est un sujet qui demanderait à lui seul un ouvrage complet, aussi cette étude se portera-t-elle sur la principale — et à priori la plus ancienne — utilisation de la magie divine : les soins.

________________________________________
Dream as if you'll live forever, live as if you'll die today. ー James Dean


Dernière édition par Thaleras le Dim 31 Aoû - 0:19, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Thaleras

avatar

Messages : 2145
Date d'inscription : 27/01/2011
Age : 27
Localisation : Uldum

MessageSujet: Re: [Livre] De l'art des soins magiques   Ven 13 Juin - 16:04

Citation :

CARACTERISTIQUES GENERALES DES SOINS
Particularités propres à chaque type de magie divine


Avant d'aborder en détail du processus de guérison faisant intervenir la magie divine, les principales caractéristiques, "points forts" et "faiblesses" de chacune vont être rappelées. Les catégories du Divin précédemment citées seront regroupée grossièrement en deux groupes, Lumière et Nature, étant donné le peu d'information filtrant sur le sujet de la magie d'Elune ou de celle d'An'she.


  • De l'impact des soins sur le patient

Chacune des magies divines peut réparer les chairs meurtries, mais il a été constaté que les magies dites "de Nature", druidisme et chamanisme offrent des soins moins épuisants pour le patient.
Ces soins ne sont en outre pas instantanés, mais ont un effet sur la durée bien supérieurs aux autres, ce qui explique de fait leur meilleure acceptation par l'organisme.
Les soins par la magie de la Lumière ont, le plus souvent, un effet rapide, mais sont également bien plus coûteux en énergie pour le blessé. Cet effet n'est pas à négliger lors d'un soin conséquent ou sur un patient très affaibli.


  • De la purification

La magie de la Lumière est à ce jour la seule magie divine capable de purifier efficacement un organisme d'une corruption par l'Ombre, l'Impie ou la Gangremagie. Des soins palliatifs par la magie de la Nature peuvent repousser la corruption impie ou gangrénée si elle n'est pas trop grande ou trop solidement ancrée, mais l'effort sera conséquent pour le soigneur comme pour le patient.
Il a été constaté que les magies de la Nature sont plus efficaces que la Lumière en ce qui concerne le traitement des poisons et venins "naturels" — entendons par là, sans magie. En revanche, toutes les catégories du Divin excellent de manière égale à soigner les infections classiques.
Les maladies "naturelles", en revanche, restent un écueil pour tout soigneur magique, qui devra uniquement recourir à des traitements magiques de complément et des potions ou des simples. Il faut noter que ce point est d'autant plus étrange que certains manieurs de Divin semblent immunisés à ces mêmes maladies, de par leurs dons.

________________________________________
Dream as if you'll live forever, live as if you'll die today. ー James Dean
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Thaleras

avatar

Messages : 2145
Date d'inscription : 27/01/2011
Age : 27
Localisation : Uldum

MessageSujet: Re: [Livre] De l'art des soins magiques   Ven 13 Juin - 16:04

Citation :

DE L'ART DE SOIGNER
Comment procéder face aux différents maux possible


Il est important de ne pas oublier que l'art des soins magiques reste avant tout un art du SOIN. Ce mot est important, car il signifie qu'en l'absence de connaissances médicales adaptées, un manieur de divin ne pourra qu'offrir des soins incomplets, simplement retarder l'inévitable... voire dans le pire des cas, affaiblir davantage encore le patient.

Ainsi, un chevalier qui aurait reçu un enseignement de paladin par exemple ne pourra soigner efficacement que les blessures "courantes" dont l'état est connue d'un simple coup d'oeil, brûlures légères, entailles et plaies peu profonde, etc. ou purifier si le sort est lancée rapidement après l'infection.

Dès lors que les maux attaquent des organes, des zones complexes de l'organisme —comme les articulations et ligaments— ou s'accompagnent d'un état de faiblesse particulièrement intense chez le patient, il est recommandé de faire appel à un médecin confirmé.


  • Généralités

Le soigneur ne devra pas omettre l'importance de la multitude de potions, fioles et composants qui peuvent l'assister dans sa tâche. Il devra garder en tête que toute opération magique puisera sur son énergie comme sur celle du patient, et agir en conséquence : utiliser une lotion désinfectante au lieu de purifier magiquement la plaie, refermer les chairs en profondeur et laisser un baume de soin agir sur les plaies superficielles, administrer les antidotes au plus vite, ne pas négliger les avantages d'un suture lorsque son office est débordé de patients à soigner, etc.
La magie demeure précieuse, et ne devrait pas être gaspillée.


  • Plaies ouvertes

Dans le cas du soin d'une blessure ouverte, aussi grave soit-elle, il ne faut pas négliger l'inspection visuelle de la plaie avant toute opération magique, afin de s'assurer de l'absence de corps étrangers logés à l'intérieur.
Si l'examen n'est pas fait, il y a risque de complication liés à une infection sous-cutanée, et la plaie devra être ré-ouverte pour être nettoyée.
Les corps étrangers pourront être retirés à l'aide d'une pince ou, pour les plus petits, d'une compresse imprégnée de désinfectant.


  • Fractures

Avant tout traitement magique, les os devront être remis en place manuellement. Aucune magie divine n'est en effet en mesure de faire bouger des objets par sa seule impulsion, et le risque d'amorcer la soudure des os alors qu'ils ne sont pas à leur place est immense. Le cas échéant, le membre devra être de nouveau brisé, remis en place et ressoudé.
Ceci est particulièrement important dans le cas des fractures ouvertes, ou agir directement par le Divin résulterait en une jambe aux chairs refermées d'où émerge un fragment d'os.

A noter qu'aucune magie n'est capable de ressouder un os de manière instantanée et complète, le soin ne sert qu'à amorcer une soudure plus rapide, mais l'os n'est consolidé qu'au bout d'une période allant de trois à sept jours.


  • Lésions internes

Le soin des lésions internes est à réserver à un médecin compétent ou un chirurgien. Tout l'art du soin consiste en effet à être capable de "visualiser" l'organisme du patient et les endroits exacts où les troubles apparaissent —l'explication derrière cette visualisation différant suivant les magies divines, mais la capacité demeurant identique.
Le médecin devra donc s'appuyer sur de solides connaissances en anatomie pour œuvrer là où les soins sont nécessaires et refermer ce qui doit l'être.


  • Malédictions et poisons

Le traitement efficace des malédictions et poisons repose également sur cette capacité de "vision", qui guide rapidement le soigneur jusqu'aux zones de l'organisme atteintes et lui donne ainsi une indication sur le soin à effectuer.
Les malédictions à effet permanent sont généralement délicates et difficiles à briser, requérant parfois l'union des forces de plusieurs soigneurs pour briser le sort sans affecter l'organisme autour.
Dans le cas des poisons, il est recommander de n'utiliser le Divin —en particulier la Lumière— que pour soutenir l'effort de l'organisme et ralentir le poison, le temps que l'antidote soit administré. Un soigneur usant de la magie de la Nature pourra cependant facilement neutraliser les toxines naturelles et n'aura donc pas besoin d'autant de précautions.


  • Troubles de l'esprit

Les troubles passagers de l'esprit —hallucinations, insomnies, cauchemars, possession, etc.— ne peuvent être traités que par un prêtre, car ce sont les seuls manieurs de Divin dont les pouvoirs sont directement spirituels : un paladin ne tire ses dons que des enseignements inculqués et de son Libram, alors que chamans et druides passent par l’intermédiaire d'entités tierces.
Dépendant des cas, le prêtre devra parfois être amené à disposer d'une connaissance avancée des mécanismes de l'esprit avant de pouvoir soulager son patient.
Il est à noter que ce sont les manieurs d'Ombre qui sont souvent les plus avancés dans ce domaine de connaissances, même si leur magie n'est pas à vocation curative.

________________________________________
Dream as if you'll live forever, live as if you'll die today. ー James Dean
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Thaleras

avatar

Messages : 2145
Date d'inscription : 27/01/2011
Age : 27
Localisation : Uldum

MessageSujet: Re: [Livre] De l'art des soins magiques   Dim 31 Aoû - 0:23

Citation :
Ouvrage original conservé aux archives du Dispensaire de Dalaran.
Gracieusement offert par l'auteur au Centre de Formation Hospitalier de Lordaeron.
Reproduction permise à des fins pédagogiques uniquement, sur demande écrite.

Copie effectuée par les services de Documentation de Dalaran, an 28.


Postface HRP

Ce texte est le fruit de recherches croisées sur différentes bases de données — Wowpedia, posts bleus et Cdevs — et de quelques extrapolations que leur auteur estime logiques et cohérentes vis-à-vis du RP sur World of Warcraft.
Le but est de livrer un ensemble qui se tient à peu près et qui laisse la place à tout le monde de s'exprimer, en développant des inconvénients et atouts qui, sans être insurmontables, ne restent pas moins présents. Ensemble qui laisse également la place au "RP-blessé", au final apprécié de tous les joueurs, et qui perdrait de sa saveur si les soins étaient trop vite expédiés ou au contraire trop longs et handicapants. Il ne se veut pas représenter la Grande Vérité Sur le Lore de Warcraft, qui de toute façon reste muet sur bien des sujets, mais plutôt en proposer une vision adressée à tous en guise d'exemple !

________________________________________
Dream as if you'll live forever, live as if you'll die today. ー James Dean
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: [Livre] De l'art des soins magiques   

Revenir en haut Aller en bas
 
[Livre] De l'art des soins magiques
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Soins aux créatures magiques, 1er cours
» Cours de Soins Aux Créatures Magiques n°2 : Les licornes
» Inscriptions aux cours de Soins aux créatures Magiques
» Livre de Magie Elfique
» Règlement du Soin aux Créatures Magiques.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Académie Maestria :: Hall d'Accueil :: La Bibliothèque-
Sauter vers: